Intermédiation en assurance

PRESENTATION 

La filière de l’intermédiation en assurance est un secteur clé de l’industrie de l’assurance. Elle permet aux clients d’avoir accès à une gamme de produits d’assurance et de recevoir des conseils professionnels pour choisir la meilleure couverture pour leurs besoins. Elle joue également un rôle dans la gestion des sinistres et dans la protection de l’intérêt des clients.

En outre, les intermédiaires en assurance aident à promouvoir la confiance et la transparence dans l’industrie de l’assurance en fournissant des informations claires et précises sur les produits d’assurance et les processus de réclamation. Ils aident à résoudre les problèmes et les litiges entre les clients et les compagnies d’assurance. Ils contribuent à la croissance économique.

L’Intermédiation en assurance est composée d’agents, de courtiers, et de mandataires d’assurance qui agissent comme intermédiaire entre les compagnies d’assurance et les clients. Les agents d’assurance travaillent pour une compagnie d’assurance et vendent leurs produits aux clients. Ils sont responsables de la vente de polices d’assurance, de la gestion des sinistres et de la gestion des relations avec les clients. Ils travaillent avec plusieurs compagnies d’assurance pour trouver les meilleures offres pour leurs clients. Ils conseillent également les clients sur les différentes options d’assurance disponibles et les aident à choisir la meilleure couverture pour leurs besoins.

 

OBJECTIFS

A l’issu d’une formation en intermédiation en assurance, les diplômés pourront :

  • Maîtriser l’environnement juridique et les responsabilités inhérentes à cette activité ;
  • Analyser et mettre en œuvre la nouvelle réglementation de l’intermédiation en assurance ;
  • Décrypter le marché et maîtriser les techniques de vente ;
  • Connaître les différentes catégories de contrats et assimiler leurs mécanismes ;
  • Comprendre les concepts et les principes de base de l’assurance ;
  • Développer des compétences en communication et en service à la clientèle ;
  • Acquérir des compétences en gestion des risques ;
  • Maîtriser des techniques de force de vente.

FORMATION

Diplôme :                               Licence/Master en Comptabilité et Contrôle d’Audit (CCA)

Nature :                                   Diplôme National de l’Enseignement Supérieur 

Niveau d’entrée :                    Baccalauréat ou diplôme équivalent

Durée :                                    3 ans/5ans

Secteur d’activité                     Gestion des Ressources Humaines

Régime d’études         Formation initiale / Formation continue

Organisation des études

L’Année Académique comprend 2 semestres de 13 semaines chacun et les enseignements sont organisés en Unités d’Enseignement (UE) auxquelles sont affectés des crédits conformément au système Licence-Master-Doctorat (LMD) en vigueur en République gabonaise. Un crédit est une unité de mesure de travail correspondant à une UE et qui tient compte des cours magistraux, des travaux dirigés, des travaux pratiques, des stages. Les crédits sont capitalisables, c’est-à-dire acquis définitivement même en cas de redoublement. Ils sont transférables, c’est-à-dire qu’ils peuvent bénéficier d’une reconnaissance nationale ou internationale.

La 1ère et la 2ème Année sont communes aux études de Gestion des Organisations. Elles visent à assurer une culture générale dans différents domaines (droit, économie, gestion, sciences sociales).

Au début de la 3ème les spécialités apparaissent, notamment le parcours Comptabilité et Contrôle d’Audit.

Chaque fois que cela est possible nous offrons à nos étudiants un stage en milieu professionnel.

Méthodes d’enseignement

  • Système Licence-Master-Doctorat (LMD)
  • Cours Magistraux (présentation sur tableau ou Power Point)
  • Supports Didactiques (Documents de cours en versions papier ou électronique)
  • Travaux Dirigés (TD)
  • Travaux Pratiques (TP)
  • Stages en milieu professionnel

Méthodes d’apprentissage

  • Questions / Réponses
  • Notes prises pendant les cours, TD, TP et Stages
  • Mémorisation
  • Recherches documentaires

Méthodes d’évaluation

  • Chaque UE fait l’objet d’évaluations notées (Examen écrit / Examen oral)
  • Chaque Année (1ère Année, 2ème  Année et 3ème Année) compte 60 crédits, soit 30 crédits par Semestre. La Licence est obtenue après validation de 180 crédits. Les UE sont indépendantes les unes des autres. Le passage en Année supérieure n’est pas conditionné par l’obtention d’une moyenne obtenue par la sommation des notes des UE, mais par la validation de 80% à 100% des crédits. 

CONDITIONS D’ADMISSION

Parce qu’il doit être possible à tout moment de choisir son orientation ou de changer de voie pour un secteur qui vous intéresse vraiment, l’admission à l’UMN peut se faire à chaque niveau d’études.

  • 01 fiche de préinscription à télécharger  ici
  • 01 Demande à remplir adressée au chef d’établissement
  • Une photocopie de l’acte de naissance
  • 5000 Fcfa de frais d’étude du dossier
  • Une photocopie du diplôme donnant accès à la licence professionnelle (BAC + 2)
  • Une photocopie conforme du Baccalauréat 
  • 01 fiche de renseignement à remplir lors du dépôt des dossiers 

FRAIS DE SCOLARITE

  • Frais de dossier
    200 000 francs CFA, payables en totalité à l’inscription et ne sont pas remboursables.
  • Frais de scolarité
     1 350 000 francs CFA l’Année Académique.
    Le paiement est effectué selon les options ci-après :
    1 ère Option : paiement unique soit 1 350 000 F CFA / an ;
    2 ème Option : paiement par semestre soit 675 000 F CFA / semestre ;
    3 ème Option : Paiement mensuel soit 225 000 F CFA / mois.

NB : Les paiements se font à BGFIBank RIB: GA21 4000 3045 1061 0447 9701 302.

L’étudiant doit avoir soldé au préalable ses frais de scolarité semestriel pour avoir accès aux examens de fin de semestre.

DEBOUCHES

Les intermédiaires d’assurance sont généralement des professionnels qui peuvent travailler en qualité d’Agent d’assurance, Courtier d’assurance, Conseiller en assurance, Gestionnaire ou Consultant en assurance dans des :

  • Entreprises d’assurance ;
  • Banques et des institutions financières.

Ils peuvent également travailler de manière indépendante en tant qu’entrepreneurs et créer leur propre entreprise d’intermédiation en assurance.

Détails du programme

  • Entreprises d’assurance ;
  • Banques et des institutions financières.